1. Accueil
  2. La saison 2020-2021

À venir

mars

Du 22 février au 6 mars

Résidence de Fatima N’Doye

16h30 – 18h00

Au prétexte d’une rupture, une femme revisite certaines de ses amours passées.
« Une pièce écrite et dansée sur la difficulté d’aimer, ou l’histoire d’une jeune femme qui multiplie les ruptures, croise des ex, son père absent et mythomane, son psy… Elle s’interroge sur sa capacité à s’attacher. Le cœur à l’effort, beau et drôle. » Le Parisien

7 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

19h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

8 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

18h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

9 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

16h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

14 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

19h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

15 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

18h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

16 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

16h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

21 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

19h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

22 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

18h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

23 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

16h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

28 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

19h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

29 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

18h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

30 mai

Nous étions debout et nous ne le savions pas

16h00

« Un jour, on se lève. On a 20 ans. On en a 50 ou 70 peu importe. On décide ce jour-là d’aller en rejoindre d’autres. Ceux qui s’assemblent. On devient l’un des leurs. Une heure. Ou 30 ans. Cela fera de soi un sympathisant. Voire un opposant. Certains diront : un résistant. Projet d’aéroport, usines à vaches ou à porcs, enfouissements de déchets hautement radioactifs… Ce texte rend hommage aux femmes et hommes qui s’engagent dans ces combats. » Catherine Zambon.

Évènements passés

Du 26 janvier au 5 février

Résidence Lucas Hérault | Cie des Devenirs – Rouler des pelles au néant

10h00 – 18h00

Rouler des pelles au néant, c'est l'histoire d'un artiste qui réalise qu'il est en train de réaliser le spectacle qu'il réalise. Lucas Hérault donne ici à voir - en direct - le processus même de la création : la multitude d'images, de sons, de mots, de pensées, de croyances qui habitent l'artiste lorsqu'il crée.

Rouler des pelles au néant tient davantage de l’accident que du récit, le mouvement qui l’anime est plus fébrile et fiévreux qu’implacable et héroïque. Le comédien bégaie, trébuche et sourit.

Du 21 au 22 janvier

Résidence Cie L’Ère de Rien – Volatile

10h00 – 18h00

Volatile, c’est l’histoire singulière de rencontres qui bouleversent la vie d’Ariane. Jeune femme et comédienne, elle évolue dans un drôle d’univers où cette question du désir de l’autre est cruciale : en dépendent entièrement l’existence sur scène du comédien et, par une curieuse analogie, la définition même de la personne en tant qu’être humain.

L’Ère de Rien, c’est un immense terrain de jeu où tout est à construire. Où nos impressions, nos peurs et nos désirs prennent le corps et la forme du théâtre ! Où nous racontons le monde qui nous entoure dans les limites du plateau avec ardeur, avec tendresse, avec humour. Où nous donnons la part belle à un théâtre artisanal, vivant, musical et à un rapport de jeu direct entre acteurs et spectateurs.

Comment se construit un être humain bouillonnant de rêves aussi grands que ses peurs ? C’est l’axe qui oriente les spectacles mis en scène par Leslie Mitéran, depuis la formation de la compagnie en 2012.

Du 11 au 15 janvier

Résidence Cie L’Ère de Rien – TTT ou Toutes les étoiles naissent d’une histoire d’amour

10h00 – 18h00

TTT est construit au plateau, à partir d’improvisations d’après les mythes grecs
De la création de la Terre et de la voûte céleste (Gaïa et Ouranos)
De la grande et de la petite ourse (Zeus et Callisto)
De la couronne boréale (Aria et Dionysos)
Du verseau (Prométhée)
De la vierge (Perséphone, les quatre saisons)
Du scorpion (Orion)
Et de Cassiopée.

L’Ère de Rien, c’est un immense terrain de jeu où tout est à construire. Où nos impressions, nos peurs et nos désirs prennent le corps et la forme du théâtre ! Où nous racontons le monde qui nous entoure dans les limites du plateau avec ardeur, avec tendresse, avec humour. Où nous donnons la part belle à un théâtre artisanal, vivant, musical et à un rapport de jeu direct entre acteurs et spectateurs. Comment se construit un être humain bouillonnant de rêves aussi grands que ses peurs ? C’est l’axe qui oriente les spectacles mis en scène par Leslie Mitéran, depuis la formation de la compagnie en 2012.

Du 26 au 30 octobre 2020

Stage des vacances de la Toussaint

10h30 – 16h30

Du 26 au 30 octobre, le Plateau 31 réunit vos enfants entre 6 et 16 ans pour une semaine de théâtre et de découvertes culturelles !
Atelier théâtre le matin, puis pique-nique dans les parcs (cité U, Montsouris) si la météo le permet, ou au Plateau 31.
L’après-midi, balade dans Paris ou l'ïle de France à la découverte d'un lieu culturel.

Attention, le nombre de places est limité, inscrivez-vous vite !

22 septembre 2020

Reprise des ateliers Théâtre adultes

19h30 - 21h

Reprise des ateliers de pratique artistique pour les adultes le Mardi 22 Septembre de 19h30 à 22h00.
Le 1er cours de l’année est un cours d’essai gratuit.

Animé par Stéphanie Chévara, les mardis de 19h30 à 22h.
L’expérience de la création théâtrale vous attend à Gentilly !

22 septembre 2020

Reprise des ateliers Théâtre ados

18h00 - 19h15

Reprise des ateliers de pratique artistique des adolescents le Mardi 22 Septembre de 18h00 à 19h15.
Le 1er cours de l’année est un cours d’essai gratuit.

Animé par Sylvain Ferrandes, les mardis de 18h à 19h15.
Découvrir le théâtre, le jeu de l’acteur et monter un vrai spectacle !

22 septembre 2020

Reprise des ateliers Théâtre enfants

16h30 - 18h00

Reprise des ateliers de pratique artistique de nos comédiens en herbe le Mardi 22 Septembre de 16h30 à 18h00. Le 1er cours de l’année est un cours d’essai gratuit.

Animés par Julie Chaliban et Sylvain Ferrandes, les mardis et jeudis de 16h30 à 18h.
Les comédiens en herbe s’initient au jeu d’acteur de façon ludique.
Possibilité de prendre en charge votre enfant à la sortie de l’école dès 16h30.

8 avril 2018

Mimoun et Zatopek

16h00

Lecture. Karim, ouvrier mécanicien, est passionné de course de fond. Il se remémore l’année 1947 et les victoires de ses deux héros, Alain Mimoun et Emil Zapotek, deux des plus grands coureurs de fond de leur temps.

7 avril 2018

Un Incident

19h30

Le monde du travail en mutation vu au travers de deux monologues, deux générations, deux points de vue qui s’opposent se répondent, se mettent en perspective, et parlent d’un moment de fracture et de possibilités futures.

18 septembre 2017

Début des Ateliers Théâtre Enfants

16h00 à 17h30

Début des Atelier de Théâtre Enfant
Lundi 18 septembre de 16h30 à 17h30
Le 1er cours de l’année est un cours d’essai gratuit.
Sylvain Ferrandes, qui anime l’atelier, accueillera votre enfant entre 16h et 16h30 au Plateau 31.
Après inscription et munis de votre autorisation parentale, nous pouvons récupérer votre enfants directement auprès de l’école primaire Lamartine à 16h (voir modalités avec notre équipe).