1. Accueil
  2. Ateliers & stages
  3. Atelier théâtre adultes

– Saison 2022/2023 –

JE M’inscris !

Tous les mardis de 20h à 22h00

Improvisations, jeux dramatiques, travail de textes contemporains.

Au Plateau 31, sur les planches d’un vrai théâtre, venez découvrir le jeu de l’acteur, le travail d’improvisation et le travail de textes.

INFOS PRATIQUES

  • A partir du 20 septembre 2022
  • A partir de 16 ans, débutants ou confirmés
  • Tous les mardis de 20h à 22h au Plateau 31
  • Inscription : 600 € par an (possibilité de payer en 3 fois)
  • Adhésion annuelle à l’association : 40 €.

INTERVENANTS

STÉPHANIE CHÉVARA, METTEURE EN SCÈNE

Stéphanie Chévara crée en 1995 la Compagnie Mack et les gars (nom emprunté aux héros des romans de John Steinbeck). Mack et les gars s’intéresse aux petits de ce monde, ceux qui n’ont pas la parole et qui, pris dans le tourbillon du quotidien, sont néanmoins des héros dont les vies oscillent entre l’ordinaire et le spectaculaire. La recherche du spectaculaire au cœur de l’ordinaire est le lien qui relie les spectacles de la compagnie. Stéphanie Chévara et la Compagnie Mack et les gars ont créé le Plateau 31 à Gentilly dans le Val-de-Marne, lieu de création de cinquante places voué aux écritures contemporaines du théâtre.

FREDERIC PELLEGEAY

Frederic Pellegeay est comédien et scénariste. Après deux années au cours parisien Raymond Girard, dont il obtient à sa sortie le prix Jean Paul Belmondo, il entre à L’ENSATT, puis au CNSAD. Éclectique, il est remarqué aussi bien au théâtre (Le Duel adapté par J.Claude Grumberg, Henry VI mis en scène par Stuart Seide, Liliom mis en scène par Stéphanie Chévara, Berlin, ton danseur est la mort mis en scène par Nabil el Azan, l’Emmerdeur,  mis en scène par Francis Veber, Dernière Station avant le Désert mis en scène par Georges Verler), qu’au cinéma (Une Belle Equipe de Mohamed Hamidi, Les Combattants de Thomas Cailley, La Trajectoire du Homard réalisé de Vincent Giovanni et Igor Mendjisky, Yamakasi de Julien Séri et Ariel Zeitoun, Les Morsures de l’Aube d’Antoine De Caunes), ou qu’à la télévision (De l’encre de Hamé Bourokba).