Ils écrivent et montent sur les planches avec A2Mains

Tito

Je suis né à Quito en Equateur, j’ai vécu en Equateur jusqu’au la fin des mes études en architecture et le début des mes expériences dans le milieu de la danse contemporaine (danseur puis chorégraphe). En arrivant en France, j’ai continué la danse en tant que danseur puis professeur pendant plus de 15 ans. Par la suite, je me suis dirigé vers l’animation avec les enfants, puis la direction des centres de loisirs. Actuellement je suis coordinateur des séjours vacances pour la ville d’Arcueil, et je continue à pratiquer la danse de salon (Salsa, bachata Kizomba…)

Myrtille

Je m’appelle Myrtille Dupont. J’ai grandi dans le Val d’Oise à Villiers-le-Bel et Sarcelles où j’y ai passé mon Bac. Passionnée par les arts, j’ai fait des études de théâtre à la Sorbonne Nouvelle à Paris. J’ai toujours fait de la photo depuis toute petite avec des jetables pour commencer, puis de petits appareils à films de type Olympus. Pendant mes études, je continue avec un Nikon.

En 2003, je rencontre Jean-Loup de Sauverzac, ancien photographe de mode et artiste qui m’apprend la photographie. Je fais mes débuts avec quelques portraits de modèles puis je pars en reportage en Roumanie. J’expose avec une petite maison d’édition en Auvergne puis je commence à faire des books en duo avec mon mentor à Gentilly. En 2007, je pars en Palestine pour le représenter pour monter son exposition à Jérusalem-Est au Centre Culturel Français Chateaubriand rue Salah Eddin. En décembre, je présente un projet pour photographier en Palestine et je gagne la bourse de l’UFCV sur le lien social.

En 2008, je suis invitée à créer une exposition en résidence d’artiste à Jérusalem, je photographie des femmes palestiniennes, super challenge à réaliser une production en 3 semaines, j’assiste à plusieurs vernissages sur place à Jérusalem, Ramallah, Naplouse, Gaza, puis l’exposition continue de tourner après mon retour en France.

En 2009, fortement marquée par mon précédent voyage, je monte un nouveau projet et je pars cette fois photographier des femmes israéliennes pendant 1 mois. Je reviens à Paris et j’expose au FIAP Jean Monnet en Mai la double production D’un Visage à l’Autre, Regards de Femmes vers la Paix qui regroupe 60 photographies faisant « dialoguer » les femmes côte à côte. L’exposition est un succès, tourne ensuite en France dans des villes, associations et festivals, parallèlement je continue la réalisation de portraits et books dans l’atelier de Jean-Loup à Gentilly.

Une autre exposition voit le jour, celle des femmes gentilléennes, les femmes de ma ville, co-réalisée avec mon mentor en 2010. Droits inaliénables et sacrés de l’homme est née d’une rencontre avec une spécialiste des droits de l’homme, Lyna al Tabal, l’exposition sera montée au cinéma La Clef à Paris puis à Gentilly.

Ma spécialité est le portrait, du plus classique au plus décalé. J’affectionne aussi le reportage au coin de ma rue, en manif, en spectacle ou en voyage, ainsi que les expositions : une quarantaine à mon actif déjà depuis 2004.

Découvrez le travail de Myrtille ici.

Chams

Agé de 33 ans, Chamsedine est ingénieur de formation. Il travaille actuellement chez Télédiffusion de France, l’ancienne ORTF, dans les technologies de l’information. D’origine tunisienne, Chams est arrivé en France en juillet 2008. Il a rencontré sa femme en Tunisie et ils habitent maintenant ensemble au Chaperon vert. Il est passionné de sport, notamment de rugby, et a commencé le théâtre il y a un an.

Anis

Khalifa

Violaine

Luz

Luke

Brayan

Luna

Mélusine

 

Ils nous soutiennent